Édito Euro 2020 : Piètre fin du terne groupe D

Le lendemain de chaque journée de l’Euro 2020, retrouvez un édito consacré à cette dernière. Elle a été bien moins réjouissante que celle de lundi. Alors que nous nous enthousiasmions devant les prestations des Pays-Bas et du Danemark, notamment, nous sommes maintenant heureux que le Groupe D ferme ses portes. Il n’a pas su le faire de la meilleure des manières mais avec la même ligne directrice durant les trois journées.

TALENTS MAIS INQUIÉTUDES RAPIDES

Avant le coup d’envoi de cet Euro, l’équipe d’Angleterre faisait office de véritable favorite. Les jeunes joueurs entre les mains de Gareth Southgate semblaient alors bien meilleurs que ceux dirigés par Didier Deschamps ou Fernando Santos. Comme lors de nombreuses compétitions internationales antérieures, la génération anglaise est dorée et doit facilement l’emporter. A l’heure où nous écrivons ces lignes, l’objectif est toujours atteignable puisqu’elle termine première de son groupe. L’essentiel si cher aux commentaires du match face à la République Tchèque est assuré !

Cette rencontre ne va pas rentrer dans l’histoire. A l’instar des deux autres de l’Angleterre et du reste de celles de ce groupe. Si les hommes de Jaroslav Silhavy étaient ceux ayant montré les plus belles intentions parmi les quatre équipes, ils ont décidé d’aborder ce dernier match sans la volonté de le gagner. Ils ont d’abord subi les quelques vagues britanniques avant de tomber dans un faux-rythme durant plus d’une heure.

(Source : eurosport.com)

La confrontation avait pourtant débuté d’assez belle manière avec le poteau trouvé par Sterling après un subtil ballon piqué. Contrairement aux deux premiers matchs, l’ailier de Manchester City est accompagné de deux nouveaux joueurs offensifs : Jack Grealish, dans l’axe, et Bukayo Saka, à droite. Ils remplacent Phil Foden et Mason Mount pour former un 4-2-3-1 plus vertical. Le meneur de jeu d’Aston Villa et l’ailier d’Arsenal ont apporté ce qu’il manquait tant aux Three Lions depuis le début de l’Euro. Leurs mouvements avec et sans ballon ont été très difficiles à gérer pour les Tchèques. La projection de Saka suivi du centre de Grealish ont justement emmené l’unique but de la rencontre. 

Alors qu’ils ne devaient être que de simples “coiffeurs”, les deux offensifs ont prouvé qu’ils n’avaient rien à envier à Rashford, Sancho ou Calvert-Lewin. Ces derniers n’ont pas montré satisfaction lors de leurs entrées, au même titre qu’Harry Kane, pourtant titulaire trois fois de suite. Difficile de se passer du meilleur buteur de la dernière Coupe du monde, mais son inefficacité est un symbole des maux de l’Angleterre. Malgré le talent de Grealish et Saka, les offensives anglaises n’ont plus eu le même mordant en deuxième période. Le rôle de Kalvin Phillips a été plus intéressant que lors des deux premiers matchs car le milieu de Leeds restait plus haut mais l’entrée de Jordan Henderson à la place de Declan Rice a remis les compteurs à zéro. Gareth Southgate a encore à plancher pour préparer au mieux le huitième de finale qui se déroulera face à l’Allemagne, le Portugal ou la France. Il se tiendra à Wembley mais le (beau) football n’est toujours pas revenu sur les terres anglaises,

MODRIC, QUALIF, DODO

Nous écrivions dès la fin du premier match de la Croatie face à l’Angleterre que nous n’avions plus affaire à la formation conquérante du dernier mondial. Lors de cet Euro, Zlatko Dalic nous incite à dormir plus tôt ou alors devant la télévision. Nous sommes évidemment trop passionnés pour le faire et il nous reste heureusement Luka Modric pour passer un bon moment. Hier encore, le milieu de terrain du Real Madrid a été au four et au moulin pour son équipe. Empêtré dans un marasme collectif, il semble garant de toutes les tâches, notamment les plus ingrates. Malgré cette énergie laissée à la récupération et aux replis, le Ballon d’Or 2018 nous a gratifié d’un but tout simplement magnifique. Son extérieur du pied limpide, se nichant dans la lucarne écossaise, a permis à son pays de s’imposer pour la première fois de la compétition.

(Source : twitter.com)

Malgré l’importance de s’imposer pour espérer voir la suite du tournoi, les deux équipes ont entamé le match sans prendre de risque (et donc sans tenter leur chance). L’ouverture du score, contre le cours du jeu, de Vlasic a finalement libéré quelques espaces permettant même à l’Ecosse d’égaliser. La deuxième période fut à l’avantage de la Croatie et de son maestro.

Cette victoire 3-1 n’efface cependant pas les doutes des vice-champions du monde. Elle s’établit face à l’effectif le moins qualitatif du groupe et dans un match pas toujours maîtrisé. La qualification croate entraîne également celle de la République Tchèque parmi les meilleurs troisièmes. Ce sont donc trois équipes de ce terne groupe D qui retrouveront les huitièmes de finale. 

LE JOUEUR DE LA JOURNÉE : BUKAYO SAKA

(Source : bbc.com)

Le joueur d’Arsenal a été, avec Jack Grealish, le facteur X de l’Angleterre. Tout n’a pas été parfait dans l’animation offensive britannique mais l’ailier a apporté tout ce qu’il savait faire. Ses débordements ont été incisifs et ses séries de dribbles assez impressionnantes. C’est d’ailleurs d’une de celles-ci que le but arrive. Reste à savoir s’il débutera le huitième en tant que titulaire et surtout avec qui ? Cela s’annonce être un casse-tête pour Gareth Southgate qui pourrait être inspiré d’aligner Phil Foden dans l’axe vu la qualité de Saka sur l’aile. A l’heure où Harry Kane n’y arrive pas, on rappelle que Foden a été habitué à jouer en tant que faux numéro 9 à Manchester City…

Publié par leannienzo

"Le ballon est pour les joueurs ce que les mots sont pour les poètes. Dans leurs pieds ou dans la tête de certains d'entre eux, ils se transforment en oeuvre d'art" César Luis Menotti

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :